Le RASPO utilise les données de DMÉ pour renforcer les soins primaires

Chaque fois que les médecins de première ligne ajoutent des informations au DMÉ, ils mettent à jour et nourrissent un ensemble de données précieuses pour leurs propres patients. Confrontés à des horaires chargés et à de multiples responsabilités, les fournisseurs de soins primaires n’ont pas toujours le temps et les ressources nécessaires pour extraire et donner un sens à leurs données de DMÉ. Le RASPO est un service gratuit et volontaire qui peut aider les médecins de la région d’Ottawa à définir et à atteindre les objectifs de leur cabinet en utilisant leur propre ensemble de données de DMÉ.

 

Grâce aux conseils pratiques d’une équipe d’experts, les participants reçoivent des analyses et des rapports personnalisés sur leurs données de DMÉ afin d’identifier et de hiérarchiser les lacunes de leur cabinet, et de définir des approches fondées sur des preuves pour y remédier. Un facilitateur de la pratique fournit des conseils sur la mise en œuvre des initiatives privilégiées, et les progrès sont régulièrement examinés pour s’assurer que les approches fonctionnent.

Les six principales applications de vos données de DMÉ

Comprendre le profil de votre cabinet.

Vous pourrez bénéficier de rapports fondés sur les données de DMÉ de votre cabinet.

Suivre les indicateurs sélectionnés pour votre cabinet au fil du temps

Par example : polypharmacie

Créer des registres de maladies

Huit définitions de cas validées vous aideront à créer un registre de maladies

Identifier les patients pour lesquels une intervention est nécessaire

Vous obtiendrez une liste de patients sur la base de critères multiples

Évaluer l’impact de vos efforts d’amélioration de la qualité

Nous utiliserons des diagrammes pour suivre vos progrès

Préparer un plan d’amélioration de la qualité (PAQ)

Vous obtiendrez les mesures sur lesquelles vous voulez faire rapport

Témoignage d’une participante

« Nous exploitons nos propres données grâce aux analyses spécialisées du RASPO, afin de concentrer nos initiatives sur les patients qui en ont le plus besoin »

Judy Hill, directrice générale

Centre de santé familiale Petawawa Centennial